La Fontaine Magnétique


La Fontaine Magnétique, c'est Magique! Une expérience étonnante:

 

Toupie avec concentrateur de flux et Fontaine Magnétique. 


Une Fontaine de Jouvence à portée de main?

Cette Fontaine "Magique", en plus de faire de l'eau magnétique produit, oui, de l'énergie électrique "ad vitam eternam"...

Mais sa première fonction, c'est de produire une eau vivante. Alors le Secret de Jouvence est-il découvert?

Autre question: Sommes-nous ce que nous mangeons ou serait-il encore plus avisé de dire que nous sommes ce que nous buvons? Composé à près des trois quarts d’eau, le corps humain nous apparaît comme étant, avant tout, en quelque sorte, un réceptacle contenant de l’eau.

C’est seulement à partir du moment où il absorbe une eau saine et vivante que le corps fonctionne de façon optimale. Quelle que puisse être la qualité et la vitalité des aliments apportés à un corps humain, si l'être humain boit une eau morte, alors comment pourrait-il encore se maintenir en pleine santé?

Hippocrate disait: «Que Ta nourriture soit Ton remède». Ne pourrait-on pas peut ajouter à cette sage parole cette autre maxime: «Que Ta boisson [l'Eau] soit l'artisan de Ta santé»

Partons donc en quête de l'eau vive...

Alexis Carrel: Le cœur de poulet «éternel»

«Une cellule bien hydratée, bien nourrie, bien débarrassée de ses déchets,
se renouvelle perpétuellement.»

- Alexis Carrel -

Le prix Nobel de médecine 1912, Alexis Carrel, affirmait que le secret de la vie consiste à alimenter les cellules et à leur permettre de se débarrasser au fur et à mesure des déchets et des toxines.

Une expérience d'Alexis Carrel qui a beaucoup marqué son époque a été le cœur de poulet qu'il a fait vivre in vitro, dans un liquide nutritif, pendant une durée de plusieurs décennies (âge que n'atteint jamais aucun poulet, puisqu'un coq ou une poule vit rarement plus de cinq ans).

Il ouvrait ainsi la voie à deux thèmes de recherches: La conservation d'organes vivants et la limite exacte de la durée de vie des différents organes.

Il réussit donc à maintenir vivant, in vitro, un cœur de poulet pendant une durée dont les estimations varient, selon les sources, de 28 ans à 37 ans. Mais, dans tous les cas, c'est exceptionnel, en considération du fait que la durée de vie typique d'une poule est de 5 ans.

Cette expérience a conduit à se demander si la longévité d'un organisme n'était vraiment limitée que par celle de ses composants ou s'il fallait rechercher une autre cause, interne, au processus de mortalité.

De la même manière que Alexis Carrel l'a déjà fait, une eau de très haute qualité permet aussi ce processus: Entretenir la vie!

En effet, si, du fait d'une tension superficielle élevée de l’eau, les nutriments ne peuvent pénétrer dans les cellules, alors les cellules se déshydratent et meurent de leurs propres déchets.

Etant donné que l’eau et les lipides ne se mélangent pas, lorsque la tension superficielle de l’eau est trop élevée, les nutriments restent en suspension à l’extérieur des cellules, et notre corps n’en profite pas. Une eau stagnante a une très forte tension électrique impropre aux processus d’hydratation.

Une expérience très simple permet, du reste, de savoir si une eau est trop chargée électriquement à sa surface. Il suffit de prendre une épingle métallique et d'essayer de la faire flotter à la surface. Si, d'aventure, l’épingle arrive à flotter sur la surface de l’eau testée, c’est le signe que des tensions électriques sont présentes à la surface de l'eau.

De telles tensions électriques sont peu favorables à la santé. Cependant si l’épingle coule systématiquement, alors cette eau est plus "mouillante", plus pénétrante, favorisant les fonctions métaboliques.

Le carburant de la vie selon le Dr Szent-Gyorgyi

"Une découverte, c'est voir ce que tous les autres ont vu
et de penser ce que personne d'autre n'a pensé."

- Albert Szent-Gyorgyi -

Un autre Prix Nobel de médecine, le Docteur Szent-Gyorgyi, affirmait, quant à lui, que «l’hydrogène est le carburant de la vie». Il continuait en expliquant comment l’hydrogène était le carburant de la vie et comment tous les aliments que nous consommons contiennent de l’hydrogène.

Nous avons des enzymes appelées déshydrogénases, qui extraient l’hydrogène des aliments pour qu’il soit brûlé par l’oxygène et qu’il libère ainsi de l’énergie pour vivre. Selon le Docteur Szent-Gyorgyi, ceci est réellement la Chimie de la Vie. L’eau composée d’hydrogène et d’oxygène électro-magnétiquement associés favorise ces processus si elle est mouillante et donc pénétrante. Et il semble que les déshydrogénases libèrent ainsi en permanence une énergie photonique, véritable moteur de la vie cellulaire.

Ainsi le secret de la santé serait plus d’ordre photonique que lié à la nourriture à proprement parler. Une source d’énergie autre que les calories et liée à l’eau de notre propre corps, pourrait être à l’œuvre et expliquer comment certains yogis ou ascètes parviennent à vivre sans nourriture.

L'Eau des Hunzas...

Depuis des millénaires, les Hunzas vivaient centenaires, en parfaite santé, pratiquement sans cancers ni rhumatismes ni caries dentaires... Le peuple de la Vallée de Hunza (Himalaya), aussi appelée "vallée des immortels", est, encore aujourd'hui, une occasion d’espoir pour notre humanité à la vitalité déclinante depuis quelques décennies. Ces êtres humains regorgent de vitalité et leur longévité ils la doivent principalement à l'eau que, depuis leur plus tendre enfance, ils boivent tous les jours.

Au siècle dernier, la longévité moyenne atteignait encore environ 120 ans, et cela sans aucun cancer, maladie, du foie ou autres maladies dégénératives. Cela veut dire que certains atteignaient même 140 ans... Actuellement, à présent que la "civilisation" a aussi pénétré chez eux, il y a encore de nombreux centenaires mais beaucoup moins atteignent 120 ans.

Or, il se trouve que l'Eau pure des Hunzas, grâce à ses recherches, un médecin, le
Docteur Patrick Flanagan a, en quelque sorte, réussi le magnifique exploit de parvenir, de façon naturelle, à la recréer à volonté...

Le Dr Henri Coanda, Roumain, père de la dynamique des fluides et Prix Nobel à 78 ans, passa six décennies à étudier l'eau des Hunzas pour trouver ce qui, dans cette eau, apportait des effets si bénéfiques pour le corps. Il constata que, réellement, cette eau montrait d'étranges propriétés. Ses températures d'ébullition et de congélation, sa viscosité et sa tension superficielle ne correspondaient pas aux mesures habituelles.

Lorsque le Dr Coanda devint trop vieux pour poursuivre ses recherches, il transmit le flambeau au Docteur Patrick Flanagan, encore tout jeune à cette époque. Au cours des trente années suivantes, celui-ci continua à essayer de faire ressortir de l'échantillon d'eau des Hunzas en sa possession ses propriétés particulières ainsi qu'à tenter de les recréer par synthèse. Mais pourquoi donc, au lieu de puiser de l'eau récente, continuait-il à travailler sur un échantillon original puisé 40 années auparavant? 

Les gens qui boivent les "8 verres magiques" par jour d'eau ordinaire, sont en train de perdre leur temps, car l'eau ne peut pas pénétrer dans les cellules et les toxines ne peuvent en sortir, donc les cellules meurent quand même.

Lorsque de l'eau est traitée avec la Fontaine Magnétique, la tension superficielle de cette eau est abaissée à 45 dynes. L'eau biologique, ainsi traitée, pénètre directement dans le corps. En contact intime avec les cellules, elle permet leur alimentation et l'élimination des toxines.

Vous pourriez boire des hectolitres d'eau ordinaire à 73 dynes. Sans les micro-agrégats dans votre corps pour convertir l'eau ordinaire en "eau vivante" à 45 dynes elle ne pourra pas entrer dans les cellules. Les cellules se déshydrateront et l'eau passera tout droit à travers le corps. Quand les cellules se mettent à mourir, le corps ne reçoit plus les nutriments indispensables et il commence à combler les carences en digérant ses propres tissus. De plus, il développe souvent des maladies auto-immunes.

Comment scientifiquement dynamiser une eau?

Frédéric Morin de Morphéus, sur son site, explique:

"Vous pourriez boire des tonnes d'eau ordinaire à 73 dynes. Sans les micro-agrégats dans votre corps pour convertir l'eau ordinaire en "eau vivante" à 45 dynes elle ne pourra pas entrer dans les cellules. Les cellules se déshydrateront et l'eau passera tout droit à travers le corps. Quand les cellules se mettent à mourir, le corps ne reçoit plus les nutriments nécessaires et il commence à combler les carences en digérant ses propres tissus. De plus il développe souvent des maladies auto-immunes."

"Puisque nous n’allons plus à la fontaine quotidiennement pour boire, comment procéder pour retrouver la qualité de l’eau de nos anciens?"

"Tout d’abord, il faut baisser sa tension superficielle jusqu’à environ 45 dynes. Une eau soumise aux rayons cosmiques et telluriques dans son cycle naturel a une tension électrique de cet ordre. Seule l’eau peut pénétrer une cellule. Mais si sa tension de surface est trop forte, le spin électronique de ses molécules est ralenti. Elle se constitue alors de macro-clusters non favorable au métabolisme cellulaire."

"Une eau dynamisée a une faible tension de surface, le spin électronique de ses molécules est accéléré avec un fort potentiel photonique propice à la vie. Elle se constitue alors de micro-clusters, ce qui lui donne son pouvoir mouillant, pénétrant, purifiant et nettoyant. Ses propriétés, cependant, ne peuvent se maintenir dans le temps. Au bout de 7 jours elle perd toutes ses propriétés bénéfiques."

"C’est un facteur à prendre en compte, car nous sommes nombreux à stocker bien trop longtemps des eaux qui, initialement, avaient ces qualités mais qui, au bout d’une semaine, sont mortes. Des eaux minérales stockées trop longtemps sont, au final, parfois moins bonnes qu’une eau du robinet… En résumé, nous sommes des êtres vivants, ce qui requiert l’absorption d’une eau vivante pour vivre en bonne santé."

Une eau vivante! Très bien! Mais, lorsque l'on habite loin d'une cascade, comment pouvoir en disposer simplement?

La Fontaine Magnétique

"C’est auprès du polytechnicien Thierry Keller qu’il nous a été donné de découvrir une invention permettant de réaliser rapidement une eau vivante. La Fontaine Magnétique est en effet un concentrateur d’ondes cosmo-telluriques permettant de faire baisser la tension de la surface de l’eau en augmentant le spin électronique de ses molécules. En clair, elle reproduit en accéléré la dynamisation naturelled’une eau de source. Elle génère deux cônes magnétiques et rappelle les travaux relatifs aux vortex de Schauberger. Le vortex qu’elle génère est d’ailleurs visible avec une toupie dipôle Tesla qui, disposée au centre du dispositif avec un concentrateur magnétique, tourne ad vitam aeternam. Une vidéo réalisée par nos soins au siège de Morphéus concernant ce phénomène est visible maintenant." [Voir en haut de la page]

"Un à deux litres d’eau vitalisée par ce dispositif, absorbés quotidiennement pendant 3 mois, révèle des effets bénéfiques notoires sur le foie, la vésicule biliaire, les métabolismes en général, la peau, le système digestif, la régulation neuro-hormonale ainsi que sur le sang et la lymphe. L’utilisation d’eau dynamisée pour les plantes les fait croître plus vite. Nous sommes donc bien en présence d’une technique à vortex magnétique qui vitalise l’eau, et, par voie de conséquence, vitalise le vivant."

Au sujet de La Fontaine Magnétique Frédéric Morin de Morphéus a, de plus, réalisé des "Tests Morphéus". Relativement à cette étonnante "fontaine" [en réalité, l'appareil ne génère pas d'eau; il se contente de la magnétiser] il déclare:

"Nous avons été quelques temps dubitatifs sur l’extrême rapidité avec laquelle l’eau serait ainsi vitalisée. Il fut donc bon de faire des tests avec des huiles essentielles. A la différence de l’eau, une huile essentielle a une odeur qui nécessairement doit changer en intensité, une fois dynamisée. Or, une huile essentielle dynamisée pendant quelques secondes dans la fontaine magnétique monte en intensité, odeur, arôme et principe actif.

Des fruits vitalisés ainsi augmentent leur biochamp, les liquides dynamisés montent en Bovis.

Nous avons également dynamisé des vins, afin de voir quelle serait la différence. Un vin vieilli en fût de chêne bien trop tannique devient alors plus doux, moins tannique, comme si la fontaine magnétique agissait comme un équaliseur."

En conclusion

"Il nous apparaît clairement que les travaux et réalisations de Thierry Keller, inspirés de Schauberger et Tesla, ont défriché le terrain sur la route qui pourrait bien mener au développement et à la création scientifique d’une eau de Jouvence ralentissant le vieillissement cellulaire, garantissant santé et longévité."